𝘞𝘦𝘭𝘵𝘴𝘤𝘩𝘮𝘦𝘳𝘻
Bianca Argimon,, 2019.
Crayons de couleur sur papier, 97 x 130 cm.
Collection MAC VAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne.
Acquis avec la participation du FRAM Île-de-France. © DR.

𝗗𝗘𝗦𝗦𝗜𝗡𝗘 𝗟’𝗘𝗫𝗣𝗢

✏️ 🎨

👨‍🎨 👩‍🎨 A vous de récréer les expositions du MAC VAL chez vous ! Vous êtes tous invités à participer, petits et grands, à dessiner, peindre, crayonner, recréer, s’inspirer des œuvres des expositions.

📲 Postez vos créations sur les réseaux avec le hashtag #dessinelexpo et en nous taguant, ou dans les commentaires Facebook.

🕶 Nous posterons une sélection de vos réalisations.

🖼 Aujourd’hui découvrez une œuvre de l’exposition "Le vent se lève"🌿, Bianca Argimon, 𝘞𝘦𝘭𝘵𝘴𝘤𝘩𝘮𝘦𝘳𝘻, 2019.

🌍 Cliquez sur le lien pour voir l’image en grandes dimensions sur le site du musée. http://www.macval.fr/Bianca-Argimon

👉 « Le vent se lève » 🌿 met l’accent sur les relations que l’humanité entretient avec sa planète, des relations complexes, ambivalentes, cruelles parfois ou porteuses d’espoir. Au fil des nouvelles acquisitions d’œuvres aujourd’hui particulièrement en prise avec le monde, et en écho à de plus anciennes qui traduisent cette pensée en marche de longue date, le public peut envisager les différents regards, émerveillés, inquiets, conscients toujours que les artistes portent sur le monde.

Pour envisager cette accélération du temps, du temps long de la géologie à celui d’aujourd’hui, chimique, où l’action de l’homme engendre la précipitation des réactions climatiques, nous suivons, tel un fil conducteur, la question de la marche.

Peintures, photographies, films et installations nous amènent à penser nos relations à la Terre, celle que nous arpentons comme celle que nous transformons.