Elisabeth Ballet

Les parents des élèves du collège Amédée Laplace proviennent de pays différents.
À partir de cette observation, Elisabeth Ballet place une carte du monde dans l’espace du collège, visible par l’inscription sur le sol de repères en forme de médaillons gravés, portant le nom de villes, d’îles, d’archipels ou de lacs, les réunissant ainsi dans leur appartenance à l’ensemble des êtres humains peuplant la terre.
À travers cette proposition, l’artiste invite les élèves à se faire un récit du voyage imaginaire ou réel qui reste à entreprendre pour grandir et que seule l’éducation permet.

Localisation